Newsletter

Vous trouverez ci-dessous un aperçu. Téléchargez le PDF pour avoir accès à l’intégralité de notre newsletter

ÉDITORIAL

Durant ce mois d’octobre, du moins dans notre hémisphère nord, les jours vont diminuer de près de deux heures, les nuits étant de plus en plus précoces. Les vendanges qui ont déjà débuté en septembre vont se terminer tout doucement. Elles seront fêtées dans de nombreuses régions du monde en remerciement pour la récolte que l’on espère toujours abondante.

C’est un mois très particulier. Il semblerait que la production industrielle est à son plus haut point mais que la lumière se faisant moins présente, peuvent apparaître chez des sujets prédisposés une certaine dépression saisonnière.

Durant ce mois, le vent déshabille les arbres de leurs feuilles et nous oblige à nous procurer des vêtements un peu plus chauds. Le cultivateur, quant à lui, s’il redoute les orages, il apprécie par contre les gelées qui feront disparaître la vermine. Sans doute connaît-il le dicton : « Octobre glacé fait vermine trépasser. »

Quant à nous, octobre nous offrira d’accueillir de nombreux jeunes, heureux de vivre en notre Centre, un temps de retraite et de ressourcement humain et spirituel.

frère Albert ANDRE

Spiritualité

Nous fêterons le dimanche 7 octobre prochain ‘Notre-Dame du Rosaire’.

page1image19920Le « Je vous salue Marie » du chapelet commence à l’Annonciation par des mots simples prononcés par l’ange, le messager de Dieu : « Je te salue Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi. » Un parfait sermon et, en plus, très court. Il prononce l’essentiel : « …. le Seigneur est avec toi. »

Dans les premiers temps, il n’existait que la première partie de la salutation. Ce n’est que plus tard que fut ajoutée la seconde partie, notre propre discours.

Trop souvent, nous concevons la prière comme un effort à faire pour parler à Dieu, comme pour atteindre un Être distant. Or, quand nous prions, nous répondons à des paroles reçues. Comme disait Maître Eckart : « Nous ne prions pas, nous sommes priés. »

Nos propres paroles ne sont que la résonance, le prolongement de la Parole que Dieu nous adresse. C’est Dieu qui prie en nous !

Nouvelles du Bua

  • Premier week-end de septembre : accueil d’une quarantaine de personnes de la famille Lannoye.
  • Dès le lundi 3 septembre, Fanny Thirion, une jeune archéologue sur le point de terminer ses études a trouvé le gîte et le couvert au sein de notre communauté durant une quinzaine de jours. Elle a travaillé durant ses journées au Centre archéologique ‘Mageroy’ de Habay-la-Vieille.
  • Durant la semaine du 3 au 7 septembre, nous accueillons une dizaine de personnes pour une formation de yoga, encadrées par Mme Lanners. Durant leur séjour, elles ont aidé précieusement les frères de la communauté dans la confection de marmelades de
    mirabelles et compotes de pommes.
  • Samedi 8 septembre : une bonne dizaine de personnes, frères et laïcs maristes, sont en formation dans nos murs.
  • Lundi 10 septembre : accompagnés de leurs titulaires de classes, 125 élèves de 1ère Rénové de l’Institut Saint-Michel de Neufchâteau sont venus pour y vivre, sous un soleil éclatant, une journée de rencontre, aussi bien dans nos diverses salles que dans la propriété et les bois environnants.
  • Mercredi 12 : une douzaine de personnes sont en formation ‘Soins palliatifs’, encadrées par Mme Ghislaine Lamury.
  • Jeudi 13 : l’Ecole Saint-Benoît d’Habay-la-Neuve commence ses journées de récollection pour les élèves de 1ère Rénové, journées qui seront reprises 6 fois durant le mois.
  • Durant le week-end du 14-16 : accueil du groupe Garef-Focusing et du groupe Sangha.
  • Du 19 au 21 de ce mois : une vingtaine de jeunes de rhétos de l’école Saint-Joseph de Libramontsont en retraite chez nous, retraite animée par Emmanuelle Lambin.
  • Le week-end du 21-23 : une bonne vingtaine de personnes de la famille Gonzalès ont profité de nos infrastructures pour une rencontre conviviale.
  • Samedi 22 septembre : nous étions 10 à vivre notre rencontre programmée ‘Marche-Silence-Prière’. Cette marche silencieuse a été vécue en matinée avec un temps frais mais heureusement non pluvieux. L’après- midi, quant à elle, nous a permis de pique-niquer aux abords de la chapelle Notre-Dame de Grâces et d’y vivre une Eucharistie champêtre.Une très belle expérience qui sera proposée à nouveau en mai prochain.
  • Lundi 24 : Venues en train de Bruxelles, 14 jeunes filles en section ‘Puériculture’ sont arrivées chez nous pour y vivre une retraite scolaire jusqu’au mercredi après-midi.
  • Du 25 au 28 : accueil de Michel Declerck et Guido Vandorpe, deux amis de la maison, qui sont venus vivre un temps de repos, de balades et de fraternité.
  • Mercredi 25, notre ouvrier polyvalent André Nikonenko, qui nous a rendu de précieux services durant 18 années, nous quitte pour un nouvel emploi trouvé au sein de l’entreprise ‘La Gaume’. Le frère Yves Vanderplancke nous a également quitté, après de longues années au Bua, pour rejoindre sa nouvelle communauté de Genval.

Agenda

A bloquer déjà dans l’agenda… de belles rencontres en perspective :

  • Samedi 12 janvier 2019 : « A l’écoute de la Parole de Dieu. » Journée de ressourcement animée par l’abbé Patrick Graas.
  • Samedi 16 février 2019 : « La traversée du mal : un chemin pour la vie.» – Une journée avec Myriam Tonus, laïque dominicaine et théologienne.

Renseignements et inscriptions : fr.albert.andre@gmail.com et/ou voir la page agenda du site.

Livre du mois

Le dernier coup de sonnette – Mes souvenirs Aux Editions ‘Fidélité’

« Une menteuse ». C’est comme cela que la mère de Gilberte Degeimbre, l’un des cinq enfants qui a vu apparaître la Vierge à Beauraing, considère safille. Gilberte devra attendre l’ultime apparition pour que sa maman la croieenfin.

Bien au-delà du simple récit autobiographique, ce texte totalement inédit faitentrer le lecteur dans le quotidien d’une petite fille de 9 ans qui est, tout àcoup, témoin de phénomènes extraordinaires.

Si ses rencontres avec la Vierge la rendent « si heureuse d’un bonheur jamais plus connu »,c’est le véritable calvaire qu’elle vit entre les apparitions qui retient notre attention. Désavouéepar sa mère, elle doit affronter, après chaque manifestation de la Vierge, un parterre descientifiques et d’ecclésiastiques bien peu amènes…

Un récit poignant qui révèle, au-delà de l’immense joie des apparitions, le chemin de croix quotidien qu’à vécu le dernier témoin de Beauraing.

Texte du mois

Seigneur,

J’aimerais leur dire Ta présence au milieu de nous, la joie de Te connaître et de Te rencontrer, leur dire Ton amour fou, le bonheur de vivre avec Toi et de T’aimer.

J’aimerais leur dire que Tu es une nourriture, un frère,un père fou d’amour, leur dire que Tu t’es donné en pâture à notre monde de vautours.

J’aimerais leur dire Ta présence vivante dans la communion, Ton Chemin de croix et le mont Golgotha, leur dire l’abandon et la Résurrection.

J’aimerais leur dire que Tu es trois, amour et don de Toi, leur dire que Tu es faiblesse et abandon, miséricorde et résurrection.

J’aimerais leur dire tout ce que je sais de Toi, et, plus encore, tout ce que je vis par Toi. J’aimerais leur dire que Tu es un inconnu à découvrir, un fiancé délaissé, leur dire qu’il suffit d’un cœur à ouvrir.

J’aimerais leur dire : Dieu t’aime. Il est là, Il sait tout de toi, leur dire : « Il est plus encore et je ne sais rien de Lui. »

Marie-Hélène

INSCRIPTION A LA NEWSLETTER

Spiritualité

RGPD *

Nos anciennes Newsletters

(6 derniers mois)

Septembre 2018

Téléchargez notre newsletter du mois de septembre 2018

Mai 2018

Téléchargez notre newsletter du mois de mai 2018

Juillet/août 2018

Téléchargez notre newsletter du mois de juillet-août 2018

Avril 2018

Téléchargez notre newsletter du mois d’avril 2018

Juin 2018

Téléchargez notre newsletter du mois de juin 2018

Mars 2018

Téléchargez notre newsletter du mois de mars 2018

Share This